SUPDEMOD

 

L’ECOLE

SUPDEMOD, Fashion Design & Business School since 1952, est une école supérieure spécialisée dans les formations de la filière mode et luxe. SUPDEMOD a pour vocation de former et de certifier des professionnels tout en les accompagnants dans leur projet professionnel au travers de ses formations professionnalisantes dispensées en initial ou en alternance.

La Mode recrutant autant des créateurs que des marketeurs, SUPDEMOD propose deux orientations pour répondre à ce besoin avec son cycle Fashion Designer – Model Maker et son cycle Fashion Marketing – Business & Development : le savoir-faire et le faire-savoir.

Précurseur dans la mise en œuvre d’une pédagogie individualisée et professionnalisante, les programmes sont dispensés en majorité par des professionnels de la mode et du luxe en activité.

 

 

 

CAMPUS
CARRIERES

Dans le Luxe, la Haute couture comme dans l’industrie du Prêt-à-porter, il y a un ordre dans le process de création des modèles.

Mais aujourd’hui, il ne suffit plus d’avoir un bon coup de crayon ou de ciseaux; les compétences en marketing, management, digital, gestion et vente sont indispensables.

Créer

En vue de la sortie d’une nouvelle collection, le styliste prépare un ensemble de croquis de vêtements. Il précise leurs couleurs et les principales techniques de réalisation prévues. Il fait parvenir au modéliste ces informations et les échantillons de tissus retenus. Il travaille de plus en plus avec des systèmes de CAO et Internet pour ses recherches documentaires.

 

Fabriquer 

Muni de ciseaux et d’épingles, le modéliste commence par placer une toile en coton écrue sur un mannequin « en pied ». Il construit le modèle en volume et met au point les différentes pièces. La toile est ajustée, découpée, épinglée et drapée conformément au « tombé » souhaité par le styliste. Une fois l’habit monté, le modéliste trace les lignes qui serviront à dessiner le patron. Enfin, il détermine la place des coutures, de l’encolure, des plis, des emmanchures, des poches et des boutonnières.

 

Vendre

Il faut négocier les prix avec les fournisseurs, vérifier les factures, calculer les marges, etc. Mais il faut aussi être à l’affût des tendances, deviner ce qui plaira aux clients. Sans être styliste, ni modéliste, le commercial doit savoir comment se fabrique un vêtement. Un acheteur doit pouvoir, en un clin d’oeil, juger de sa qualité, vérifier qu’il est bien conforme au prototype. Enfin, difficile d’occuper un poste dans le business mondial de la mode sans parler anglais. Tous ces professionnels voyagent souvent dans le monde entier pour le suivi de la fabrication et les négociations… le plus souvent avec des Chinois ou des Indiens.

 

 

Les débouchés professionnels:

 

• Les métiers du Design de mode et du Stylisme – Modélisme:

Styliste-Modéliste, Styliste prêt-à-porter, Modéliste (lingerie, maroquinerie, accessoires), Visual Merchandiser, Créateur(trice) sur mesure ou de marque, Créateur(trice) vêtements / accessoires / lignes …, Responsable de Collection, Conseiller(ère) en Style, Designer Developpeur, Prototypiste maroquinerie / accessoires, Sellier(ière) maroquinerie / accessoires, Costumier(ière) spectacle vivant / cinéma, Maquettiste Infographiste.

• Les métiers du Marketing de la mode – Business & Développement :

Responsable du Développement commercial, Responsable de filiale / d’agence, Chef de secteur, Chargé d’affaires, Chef de Marché, Responsable des ventes et du marketing, Manager d’unités et d’agence commerciale, Chargé d’études, Responsable du développement, Directeur de Collection, Directeur Commercial, Responsable Export, Responsable Achat, Directeur réseau, Créateur d’entreprise, Responsable e-business, Responsable Marketing Digital, Responsable E-Commerce et digital.