Se loger à l’arrivée en France, quelques astuces…

21/07/2021
Se loger à l’arrivée en France Quelques astuces...

Nous sommes en juillet et d’ici moins de deux mois, ça y est, vous serez arrivé(e) en France et sur le point de démarrer votre belle aventure d’étudiant international FIGS Education dans nos écoles.

Votre visa d’étudiant est probablement en cours, reste donc à vous concentrer sur la préparation de votre départ. Pour certains d’entre vous, les choses sont déjà bien tracées avec de la famille qui vous attend en France et vous facilitera grandement la tâche.

Pour d’autres, le chemin est plus flou et de nombreuses questions se bousculent certainement dans votre tête : Que dois-je emporter dans mes valises ? Comment vais-je me faire de nouveaux amis ? Est-il nécessaire d’ouvrir un compte bancaire ? Et si j’ai des problèmes de santé, qui je consulte ? Où vais-je loger ? De toutes les questions, cette dernière est souvent la plus anxiogène car si d’autres choses peuvent attendre, se loger est une nécessité immédiate.

Si vous avez besoin d’un logement à votre arrivée en France, 3 solutions s’offrent à vous. La première, prendre une location dans une résidence étudiante. La seconde, vous tourner vers le parc privé, que ce soit pour une location seul(e) ou en colocation. La troisième, faire appel au home stay c’est-à-dire au séjour en famille d’accueil. Bien entendu, chaque solution présente ses avantages et ses inconvénients et les quelques conseils ci-après peuvent vous aider dans votre choix.

  1. Les résidences étudiantes

Souvent très bien situées dans la ville (à proximité du centre ou des transports en commun) et idéales pour un étudiant (studio meublé privé et accès à des salles communes et autres services), elles sont aussi couteuses et littéralement prises d’assaut très tôt avant la rentrée scolaire. Dans toutes les grandes villes françaises, la tension sur le marché locatif rend les places très recherchées et donc, vous entrez en concurrence avec des étudiants déjà en France depuis plusieurs mois qui ont probablement déjà réservé leur studio étudiant.

Nos conseils donc si vous cherchez ce type de logement :

  • Renseignez-vous sur le coût mensuel et votre capacité à le financer
  • Agissez le plus tôt possible et notamment, depuis votre pays de départ : ces résidences sont connues et proposent des descriptions complètes et fiables des studios disponibles ; cela ne pose donc pas de problème de réserver en étant loin, voire de payer une caution ou un acompte à distance si exigé

Pour trouver ces résidences étudiantes, rien de plus simple : une recherche sur le web vous donnera rapidement la liste de toutes les résidences existantes. Sur demande, nous pouvons également vous transmettre des listes et adresses.

  1. La (co)location dans le parc privé hors résidences étudiantes

Sur cette solution, l’offre est évidemment bien plus large et variée avec des surfaces, des loyers, des services de tous niveaux. Ainsi, vous aurez plus de choix sur les critères et plus de flexibilité sur le contrat (date d’entrée / sortie, surface totale, niveau d’ameublement). Mais cette diversité va nécessairement de paire avec des surprises, pouvant être bonnes…. ou moins bonnes.

Si vous vous orientez sur une location privée en direct, voici nos conseils :

  • Ne transférez jamais d’argent à distance : malheureusement les arnaques existent aussi en France et il sera très compliqué de récupérer les sommes indument perçues une fois versées
  • Attendez d’être sur place pour vous engager : des photos sur Internet ne vous donnent pas une idée du quartier, de la propreté générale ; il est donc risqué de choisir à distance – sauf bien entendu si vous connaissez quelqu’un sur place qui peut se rendre sur site pour vous
  • Formalisez correctement votre relation avec le propriétaire – bailleur : un contrat de location doit être signé en bonne et due forme, de même qu’un état des lieux doit être dressé à votre arrivée et à votre départ – ces éléments sont d’abord faits pour vous protéger
  • Quadrillez votre campus étudiant pour y trouver les tableaux d’affichage : il n’est pas rare que des propriétaires d’appartements y affichent des offres ou encore que d’autres étudiants en quête de colocataires le fassent savoir

Attendre l’arrivée pour se loger nécessitera souvent le recours à un logement très courte durée, le temps de trouver. Les villes étudiantes françaises comptent de plus en plus d’auberges de jeunesse et autres sites vous permettant de gérer cette période d’installation sereinement. Pour ces logements, une réservation avant l’arrivée est indispensable pendant les périodes chargées des rentrées. Recherchez-les sur le web et réservez dès que possible.

  1. Le séjour en famille d’accueil

Naturellement, à l’approche des études supérieures, on a souvent soif de liberté et d’indépendance, envie de vivre par soi-même et selon ses propres règles. Alors, oui, vivre en famille d’accueil peut donner la sensation de perdre un peu de cette liberté, de cette autonomie juste frôlée. Et pourtant, solution souvent la moins couteuse, c’est aussi la meilleure façon de faciliter son intégration, de vivre au contact de locaux qui sauront vous aider en cas de besoin, vous orienter vers les bonnes personnes ou les bons services ou encore les belles découvertes à faire. Cette famille d’accueil pourra aussi, si le « courant passe bien », vous permettre de recréer facilement un cocon de bienveillance et d’écoute qui ne fera que faciliter votre nouvelle vie d’étudiant en France.

Si le dîner fait partie de la prestation, c’est aussi une chose de moins à penser, au final, une liberté de passer plus de temps à étudier qu’à faire fonctionner votre quotidien. Envisagez donc cette solution !

A l’instar des autres solutions, de plus en plus de sites Internet et associations regroupent les offres en la matière et il vous suffira d’une recherche web pour identifier des opportunités.

S’ils sont aussi à prendre avec du recul, surtout quand ils sont trop tranchés, les avis nombreux sur Internet sont une bonne indication d’une part de la popularité d’une offre et d’autre part, du niveau de satisfaction qu’elle donne en général. Servez-vous-en.

Last but not least, rappelez-vous que nous sommes là pour vous accompagner, vous conseiller. Même si nous ne disposons pas de résidences étudiantes sur nos campus, nous pouvons vous communiquer des adresses ou répondre à vos questions.

Nous rejoindre sur Instagram Nous rejoindre sur Facebook